Artiste, chanteuse, médium, magnétiseuse,

praticienne en chamanisme et soins énergétiques.

 

 Je suis convaincue que le chant et l'art sous toutes ses formes, ont la capacité de nous guérir, de nous réparer.

La connexion à la nature est essentielle, et pour beaucoup nous l'ignorons, et n'écoutons pas en nous la petite voix, le lien.

J'ai à cœur de vous accompagner dans cette plongée en vous-même, que ce soit le temps d'une séance individuelle ou bien d'un atelier créatif en groupe.

 

Mon parcours ..

 

De mémoire j'ai toujours dessiné et chanté.

Je chantais pour les arbres, pour les pierres.

Chanter me reliait à la nature, à plus grand que moi. Ainsi qu'à ma propre présence, mais à l'époque je n'en avais pas conscience.

 

De mon enfance je me souviens que la nature, les animaux et la créativité ont été des refuges salvateurs. Les montagnes et la foret de l'Italie d'où ma famille est originaire, et où je passais une partie de mes vacances semblaient me protéger, veiller sur moi.

Là-bas je ressentais la magie, et tout me semblait possible.

Bien plus tard j'apprendrais que notre grand mère était médium et magnétiseuse, et que de nombreuses femmes dans ces villages étaient des "sorcières".

Passionnée par la cartomancie, les minéraux, les fées, les anges je lisais tout ce que je pouvais sur le sujet.

J'ai eu la chance d'être initiée lorsque j'avais neuf ans à la radiesthésie et à la litho-thérapie par une belle mère de passage..

 

J'ai  suivi un cursus à l'école nationale des Beaux Arts de Lyon, tout en participant à divers projet musicaux, du rock à l'expérimental, en m'essayant à la voix, aux claviers, à la batterie.. et en étudiant parallèlement les runes et les rêves éveillés, et la magie naturelle.

Puis je suis partie vivre à Paris avec mon amoureux.

Je me suis alors intéressée au chamanisme cherchant des réponses à des visions et cauchemars qui se faisaient de plus en plus intenses.

 

J'ai rencontré Lorenza Garcia, ambassadrice des indiens Dineh (Navajo) et femme medecine au cours d'un stage de peinture de sable.

Coup de foudre immédiat pour une culture qui place l'harmonie, la beauté au cœur de toute chose..

Je me suis alors engagée deux ans à ses côtés pour apprendre, recevoir les chants de beauté et aider l'association.

Temps fort en cérémonie et apprentissages (cérémonies Lakota, shipibo..). Cela me touchait au cœur.. Le lien à la nature, la créativité, le lien à la terre, les célébrations ensemble..

Mes visions se sont apaisées. Pendant un temps j'ai exercé en tant que médium. Mais je n'étais pas prête.

Débordée par mon don d'empathie, je lisais dans les corps des personnes, pas suffisamment guérie moi-même pour le vivre de façon équilibrée, j'ai demandé que tout se ferme, je ne voulais plus de "mes dons".

 

Puis je suis devenue maman.

Un temps hors du temps qui m'a ramené à la vie, à l'amour. J'ai pris de la distance avec l'association pour me concentrer sur "moi".

J'ai continué mon chemin de guérison auprès de Frédérique N., un musicien et un passeur d'âme exceptionnel, qui m'a aidé à guérir au-delà de ce que je pouvais concevoir. J'ai changé d'alimentation, pris conscience de programmes, dysfonctionnements profonds..

J'ai pratiqué pendant plusieurs années le voyage au tambour ainsi que la danse chamanique, me familiarisant avec mes guides.

 

Je me suis lancée à corps perdu dans la musique, en parallèle d'un travail d'assistante de direction.

Il me semblait avoir enfin trouvé ma voie. Au même moment des douleurs se sont manifestée, dans le dos et la nuque, je restais immobilisée plusieurs jours régulièrement. J'ai fait appel à un chaman, qui m'a conseillé de continuer à pratiquer le chamanisme en collectif..

J'ai alors suivi des stages et cercles de femmes .. une révélation.

Concerts, écriture.. Je me sentais enfin à ma place.. Je me suis procuré un tambour pour enregistrer des chants spontanés que je recevais de façon intuitive lorsque je me suis mise à chanter avec une voix qui n'était pas la mienne, des mémoires enfouies sont revenues.

J'ai rencontré le chaman Nikolai Oorzhak au cours d'un stage de chant diphonique, et là j'ai eu la certitude que je suis là pour accompagner, pour transmettre la créativité, le chant.

 

Nous sommes partis l'été suivant nous installer en Bretagne.

La Vouivre, la femme serpent, les dragons.. les déesses celtes et grecques, autant d'énergies ancestrales auxquelles je me suis sentie reliée et qui m'appellent aujourd'hui afin de guérir, restaurer le féminin en chacun de nous.

 

Formée au Reiki et aux soins d'Isis, à la bio-énergie,  j'ai développé ma propre méthode de soin, reliant l'énergétique et la pratique chamanique, la puissance thérapeutique du son, du chant.

Mon expérience de vie également.

Mes épreuves, mes peines, la boue que j'ai traversé me permettent aujourd'hui de comprendre beaucoup de choses.

Le plomb se transforme en or. Encore et encore.

La vie est un éternel processus d'évolution.

 

J'accompagne maintenant qui le souhaite lors d'un temps de cérémonie et d'ateliers de chant, créativité.. ou d'un soin pour laisser émerger et vivre la joie de l'être.. Pour aller vers un processus de paix et de guérison.. :-)

 


G R A T I T U D E...

à mon compagnon qui me soutient depuis si longtemps.. mon fils qui m'apprend tant.. à ma famille.. aux Esprits compatissants, aux ancêtres du chemin bleu, à mes guides...

à Michel Bison Noir, Steven Blue Horse, Lorenza Garcia, hommes et femme medecine, Fréderic N., guérisseur et passeur d'âme,

Albine Coffre, merveilleuse femme au service du grand mystère et du féminin, Nikolai oorzhak, mon amie Christel qui m'a encouragé à aller à fond dans le chant..  Séverine qui m'a intiée (entre autres!) aux soins d'Isis.. Morgane qui m'a tant transmis en bio-énergie.. et Sandra Hollerl pour l’initiation aux soins des dragons, au Reiki..

Merci à tout ceux qui croisent ou qui ont croisé mon chemin, car chacun enseigne à sa façon.. Merci à la vie <3

 

La vie, c'est l'initiation!